Que font les fourmis dans votre jardin ?

Si vous voyez une présence insistante de fourmis dans votre jardin, ce n’est pas anodin. Et si dans quelques cas, il est possible de tolérer leur présence, il faudra parfois trouver le moyen de les chasser complètement de votre jardin pour protéger certaines plantes.

Pourquoi y a-t-il des fourmis dans votre jardin ?

Dans les jardins, c’est généralement le miellat qui attire les fourmis au prime abord. Le miellat est une substance liquide et sucrée rejetée par les pucerons après avoir consommé de la sève riche en sucre issue des tiges des plantes. Or cette substance est pour les fourmis ce que le chocolat est pour les enfants. Elles en raffolent.

Entre les fourmis et les pucerons, c’est donc l’histoire d’une symbiose. Pour s’assurer qu’elles auront du miellat en permanence, les fourmis veillent à la protection et au bien-être des pucerons, notamment en les débarrassant de déjections (le miellat), et en repoussant les insectes prédateurs tels que les coccinelles et les larves de syrphes. En réalité, les larves de ces insectes sont des phytophages. En les détruisant, les fourmis, protègent vos plantes.

Elles jouent d’autres rôles comme l’amélioration de l’aération du sol de votre jardin par la construction de galeries. On peut donc dire que ces insectes sont d’une aide très précieuse au jardinier.

Mais l’omniprésence des fourmis dans un jardin peut devenir une menace à partir d’un certain moment. C’est pour cela que nous partageons avec vous les différentes méthodes pour s’en débarrasser.

Pour se débarrasser des fourmis

A un certain moment, la présence des fourmis dans votre jardin peut devenir nuisible. En effet, les pucerons sont des ennemis majeurs des rosiers et autres végétaux. En protégeant et en veillant sur les pucerons, les fourmis favorisent ainsi la destruction de vos rosiers. Les pucerons vont se multiplier et détruire allégrement vos plantes. Pour cela, si vous avez dans votre jardin des plantes comme les rosiers, vous devez trouver le moyen de chasser ces fourmis de votre jardin. Il suffira pour cela, d’éliminer les pucerons.

Mais là encore, il faut savoir que s’il n’y a plus de fourmis pour manger les insectes phytophages, vous courrez un autre risque. Il faudra donc trouver le juste milieu.